Vous êtes ici

L’impression 3D fait gagner du temps dans la construction de bâtiments

L’impression 3D fait gagner du temps dans la construction de bâtiments


« Notre imprimante 3D Objet nous aide à faire plus avec moins de ressources, en stimulant l’innovation dans notre entreprise et dans l’industrie en général »
Piet Meijs, Rietveld Architects

Fondé à New-York en 1994, Rietveld Architects LLP est connu à travers les Etats-Unis et l’Europe pour ses complexes commerciaux et résidentiels créatifs. Son équipe internationale d’architectes embrasse les dernières technologies dans des domaines tels que l’économie d’énergie et les contrôles environnementaux individuels.

Les dirigeants de l’entreprise, Margaret et Rijk Rietveld, ont appris l’existence de l’impression 3D par un contact à la NASA. Ils ont vu dans cette technologie le potentiel d’augmenter leur productivité et de produire des modèles plus innovants.

Au cours d’un projet typique, Rietveld construit des modèles avec des détails maximaux pour aider les clients à visualiser les dessins. Comme d’autres entreprises, ils ont construit traditionnellement ces modèles à la main. Cette tâche exige en général deux employés et plus de deux mois de travail pour la coupe, l’assemblage et la finition des composants en carton, en mousse et en Plexiglas. Le temps et les dépenses que requiert cette procédure ne permettent pas d’apporter assez de détails dans ces modèles. Ce qui rend difficile la démonstration du mérite de la conception.

Il y a quelques années, Rietveld a décidé d’explorer l’impression 3D et de l’utiliser comme un moyen d’accroître la qualité de ses modèles ainsi que sa productivité. « Nous avons senti que de grands changements allaient s’opérer dans l’industrie architecturale et que les entreprises pourraient faire plus avec moins de ressources. Elles Pourraient livrer des modèles de qualité supérieure qui sont plus compétitifs dans un nouvel environnement », a déclaré Rijk Rietveld.

L’Objet Eden : choisi pour le détail, la précision et la communication

Rietveld était familier avec les technologies d’impression 3D existantes. Après une analyse profonde sur les huit systèmes, la société a choisi l’imprimante 3D Objet Eden 350. « Nous avons été particulièrement impressionnés par la capacité de ce système à produire rapidement des modèles précis, très détaillés et qui nécessitent un minimum de nettoyage », a dit Rijk Rietveld. « Certaines des autres technologies produisaient des modèles fragiles qui n’affichent pas le fin détail apporté par l’imprimante 3D Objet ». Selon Piet Meijs, un partenaire de la firme, les capacités de prototypage offertes par l’imprimante 3D Objet ont aidé l’entreprise à obtenir plusieurs nouveaux projets. « Souvent au cours d’un projet, les clients demandent des modifications de conception ou se posent la question comment les modifications pourraient impacter sur l’esthétique générale », a déclaré Meijs. Les clients ont été impressionnés par la capacité de l’entreprise à créer et à finir des modèles en quelques heures.

La conception du bâtiment d’une Université concrétisée par un modèle 3D

Une démonstration convaincante de la puissance et de la polyvalence de l’imprimante 3D Objet est un projet de l’Université INHOLLAND aux Pays-Bas. Celui-ci consistait à remplacer un petit bâtiment existant par un plus grand pour son programme de sciences appliquées. Le nouvel espace nécessitait un plan d’intérieur souple qui préserve les identités des trois entités qui devaient occuper le bâtiment.

Parmi les éléments caractéristiques du design de l’édifice figurent un auditorium suspendu dans l’atrium en verre innovant, un escalier en ciseaux ouvert et une zone d’autoformation où les étudiants peuvent se retrouver. En utilisant l’imprimante 3D Objet, Rietveld a créé des modèles détaillés qui concrétisent les exigences fonctionnelles complexes de l’université ainsi que les concepts de design uniques de l’équipe de Rietveld. « La réponse enthousiaste de la direction de l’Université a joué dans le processus d’approbation collaboratif et rationalisé », a dit Meijs. « Des modèles réalisés à la main n’auraient pas affiché tous les détails importants dans ce projet ».

Produire des modèles délicats

Rijk Rietveld a noté que l’industrie architecturale a été réticente à l’idée d’adopter la technologie de prototypage rapide à cause des préoccupations sur la délicatesse de certains modèles produits à des échelles extrêmes. « Ces préoccupations peuvent être justifiées avec d’autres produits, mais l’imprimante 3D profesionnelle Objet nous a fournis des outils technologiques et de la flexibilité pour créer même les plus délicats des composants », précise Meijs. Par exemple, Rietveld a mis au point une méthode permettant de préserver les composants complexes des modèles en modifiant légèrement certaines spécificités du design pour les prototypes, en protégeant les fins détails lorsqu’on capture le look, la sensation et les dimensions de la structure.

« Le nom du jeu est l’innovation », a déclaré Meijs. « Nous cherchons constamment à nous améliorer et à améliorer notre industrie. Notre imprimante 3D Objet nous aide à y parvenir ».

Popup

Webinaire

Découvrez l'association MakerBot Method + SolidWorks.

Le Vendredi 28 Juin à 11h
Animé par Eric Montero et Olivier Pichot

S'inscrire au webinaire