Vous êtes ici

Les imprimantes 3D réduisent les coûts de conception et de développement d'Aerialtronics tout en permettant la customisation

Les imprimantes 3D réduisent les coûts de conception et de développement d'Aerialtronics tout en permettant la customisation


« La technologie d'impression 3D nous a permis de faire avancer la conception et le développement du drone Altura Zenith bien plus rapidement et à un coût bien inférieur à celui que l'on aurait pu obtenir avec les méthodes conventionnelles. »
Joost Hezemans, concepteur en chef, Aerialtronics

Les systèmes aériens sans pilote (UAS) ou drones destinés à des applications commerciales civiles constituent aujourd’hui l’une des technologies les plus excitantes et les plus révolutionnaires. Avec plus de 200 de ses aéronefs déjà utilisés, Aerialtronics, société basée aux Pays-Bas, propose des systèmes pour des applications allant de l'inspection et de la cartographie des infrastructures à la surveillance du bétail, en passant par le tournage créatif de spots publicitaires et marketing.

En tant que petite entreprise composée de seulement 35 employés, Aerialtronics doit relever le défi de développer des systèmes capables de répondre aux besoins d’un large éventail de secteurs sans disperser ses faibles ressources entre des dizaines de conceptions différentes.

« Nous avons développé un concept utilisant une plate-forme standard et pouvant être personnalisé pour des clients et des applications individuels », explique Joost Hezemans, concepteur en chef chez Aerialtronics.

Ce produit personnalisable est devenu Altura Zenith, qui propose des options spécialement adaptées, notamment en termes de nombre et de puissance du moteur, de capacité de charge utile, de temps de vol et de variantes des systèmes logiciels requis. Parmi les autres pièces personnalisables, on peut citer des boîtiers de moteur, différents cardans et boîtes, ainsi que des boîtiers pour le hardware et le software. « Développer même ces variations limitées nécessitait de nombreux itérations de conception et modèles de prototype », déclare Hezemans. « Le processus était lent et coûteux. »

Afin de réduire les délais de développement et maîtriser les coûts, Aerialtronics recherchait une solution plus rapide et plus rentable que l'externalisation. En étroite collaboration avec Stratasys®, la société a installé une imprimante 3D uPrint® SE Plus ™ dans son usine.

Les délais de R & D ont chuté de 50%

Selon Hezemans, la prise en charge par Aerialtronics de ses propres besoins d’impression 3D a considérablement réduit les longs délais de traitement et de recherche et développement d’environ 50%.

« Nous avons apprécié la facilité d'utilisation et la manière dont les conceptions CAO pourraient être intégrées à l'imprimante 3D. Le matériau ABSplus ™ possède également les bonnes caractéristiques de résistance et de poids, ce qui nous permet de construire un prototype qui vole. »

Hezemans ajoute qu'ABSplus est parfait pour les pièces personnalisées. « Les moteurs, par exemple, peuvent produire beaucoup de chaleur. Il est donc essentiel d’avoir un matériau capable de résister à cette température tout en possédant les bonnes caractéristiques en matière de résistance et de poids. Les supports du moteur en ABSplus possèdent ces propriétés. »

Voler avec des pièces d'utilisation finale imprimées en 3D

Bien que la plate-forme principale d’Altura Zenith soit en fibre de carbone, la société imprime en 3D à la demande ses pièces d’utilisation finale dont les dimensions et d’autres caractéristiques varient. Parmi ces pièces, on peut citer des boîtiers pour équipements de capteurs de tailles différentes, des systèmes de liaison vidéo descendante et GPS, ainsi que des boîtiers de formes diverses pour le câblage et les composants électroniques.

L'impression 3D a également fourni plus de temps aux concepteurs et aux ingénieurs pour affiner les composants. « Avec l’imprimante 3D uPrint, nous pouvons ajuster un design dans la journée et imprimer de nouvelles pièces dans la nuit, le tester, le peaufiner encore plus et en imprimer un autre pour le tester le lendemain », déclare Hezemans. « Ce processus signifie que les conceptions subissent entre cinq et dix itérations de plus qu'auparavant. Nous avons été en mesure d’imprimer davantage avec la 3D, de voir plus et de voler plus qu’avant, et grâce à l’impression 3D, le produit est bien meilleur. »

« La technologie d'impression 3D nous a permis de faire avancer la conception et le développement du drone Altura Zenith bien plus rapidement et à un coût bien inférieur à celui qu’on aurait pu obtenir avec les méthodes conventionnelles », poursuit Hezemans. Il ajoute que l’imprimante 3D uPrint leur a permis de répondre aux besoins de personnalisation demandés par les clients.

Les applications ? Le ciel est la limite

L’impression 3D permet à une petite entreprise comme Aerialtronics de faire face à la concurrence internationale en transformant ce qui était auparavant fastidieux et coûteux en une solution rationalisée et rentable. L’utilisation des UAS et de l’impression 3D permet aux clients d’économiser de l’argent, mais aussi d’en gagner grâce au déploiement de ces appareils.

La portée et les avantages des drones disponibles sur le marché promettent un impact bien au-delà des avantages personnels. Les avions d’Aerialtronics sont déjà utilisés par la police et les services d’urgence, les entreprises de services publics et d’autres organisations.

La société collabore également avec la US Federal Aviation Administration et la Civil Aeronautics Administration pour mieux comprendre l’impact des avions pilotés à distance sur les entreprises et contribuer à l’élaboration des réglementations et des directives permettant une utilisation efficace des drones pour le plus grand nombre possible d’industries.

Popup

Webinaire

Découvrez les nouveaux prototypes de type élastomère ou caoutchouc.

Le Mercredi 12 Juin à 10h
Animé par Eric Montero

S'inscrire au webinaire