Vous êtes ici

Le CHU de Bordeaux améliore la chirurgie du cancer du rein grâce aux technologies Stratasys

Le CHU de Bordeaux améliore la chirurgie du cancer du rein grâce aux technologies Stratasys


Le CHU de Bordeaux, en France, ambitionne d'améliorer le taux de réussite de la chirurgie d'ablation de tumeur rénale complexe, grâce à l’unique technologie d'impression 3D multicolore et multi-matériaux au monde. Il est actuellement l’un des seuls hôpitaux au monde à utiliser une imprimante 3D multicolore multi-matériaux Stratasys J750 - pour les cas d’ablation de tumeur rénale complexe.

L’équipe chirurgicale du département d’urologie et de transplantation rénale du CHU imprime en 3D des modèles transparents et en couleurs de l’anatomie du patient, qui permettent de réaliser des chirurgies précises et réussies et d’améliorer les résultats pour les patients.

Jean-Christophe Bernhard, professeur en urologie à l’hôpital universitaire de Bordeaux, explique que la vue plus claire offerte par le modèle imprimé en 3D aide à identifier et à éviter les dommages pouvant être causés aux artères et vaisseaux délicats à proximité. Ceci peut, dans le cas de tumeurs complexes ou à volume élevé, aboutir à l’ablation complète du rein d'un patient.

Il est important de ménager les reins du patient, car cela réduit les risques qu’il souffre ultérieurement de maladie rénale chronique.

« Avoir un modèle imprimé en 3D comprenant la tumeur du rein du patient, ses artères principales et ses vaisseaux - chacun dans une couleur différente - fournit une image précise de ce que nous verrons pendant les opérations », explique le professeur Bernhard.

« La possibilité de visualiser l'emplacement spécifique d'une tumeur par rapport à ces autres éléments, le tout en trois dimensions, facilite grandement notre planification chirurgicale. Ceci n'est pas facilement réalisable à partir d'un scan 2D. »

Les modèles imprimés en 3D sont également utilisés pour améliorer le processus explicatif envers les patients, ainsi que la formation des chirurgiens.

Soutenir les patients

Carole Ridel est l'une des patientes ayant été récemment opérées au CHU. « On m'a montré un modèle imprimé en 3D de mon rein avant mon opération et je me suis immédiatement sentie plus rassurée que je ne l'avais été avant les chirurgies que j'avais subies dans le passé », explique-t-elle.

« Voir une représentation aussi réaliste m'a permis de comprendre le processus beaucoup mieux qu'une analyse par IRM."

"J’ai remarqué que les tumeurs se trouvaient sur la paroi externe du rein, plutôt que dans l’organe lui-même. Alors, j’ai été rassurée en me rendant compte que la situation n’était pas aussi mauvaise que je ne l’avais imaginée. »

Projet collaboratif pour améliorer la communication avec les patients

Grâce à l’imprimante 3D J750, le CHU a récemment initié un projet de recherche collaboratif intitulé « Rein 3D Print », qui vise à déterminer si le fait de renforcer la compréhension du patient de son intervention chirurgicale peut améliorer les soins ambulatoires (chirurgie le jour même, ne nécessitant pas de séjour de nuit). Selon le professeur Bernhard, les modèles imprimés en 3D ont contribué au succès de ce protocole pilote et ont réduit le temps d'hospitalisation des patients lors de la planification préopératoire.

« Décrire l’ablation de la tumeur du rein avec un scanner ou un diagramme 2D laissera toujours la plupart des patients quelque peu désorientés », explique le professeur Bernhard. « Leur présenter un modèle imprimé en 3D qui montre clairement la tumeur les met à l'aise et leur permet de comprendre exactement ce que nous allons faire. En effet, les recherches initiales réalisées à partir des questionnaires patients montrent que le fait de disposer de modèles imprimés en 3D augmente de 50% leur compréhension de la chirurgie, ce qui représente un avantage considérable en termes de soins aux patients. »

Le déploiement du J750 a été rendu possible grâce au financement de trois partenaires : l'Union Européenne, le conseil régional de la Nouvelle Aquitaine et la Fondation de l'Université de Bordeaux, dont fait partie le CHU.

 

Popup

Webinaire

Découvrez l'association MakerBot Method + SolidWorks.

Le Vendredi 28 Juin à 11h
Animé par Eric Montero et Olivier Pichot

S'inscrire au webinaire