Vous êtes ici

Bianchi Bikes accélère le cycle de développement avec l’impression 3D

Bianchi Bikes accélère le cycle de développement avec l’impression 3D


« Grâce à notre imprimante 3D Dimension, nous sommes capables d’achever le système de verrouillage en moins de 24 heures, pour une fraction du coût prévu. Ceci nous permet de passer plus de temps à perfectionner nos designs et moins de temps à nous soucier si nos fournisseurs nous livreraient les pièces à temps. »
Fabio Ferri

Bianchi Bikes est l’une des plus grandes marques de vélo dans le monde. Il possède près de 130 années d’expérience en tant que fabricant de vélos de route et de montagne pour des coureurs et des équipes de course internationales. La société, basée à Treviglio, en Italie, est connue pour la production de vélos de qualité supérieure, lesquels ont été vus lors de courses de vélo de renom comme le Tour de France ou le Giro d’Italia.

La fabrication de vélos requiert l’assemblage d’un grand nombre de pièces complexes pour créer le produit final. Dans le passé, Bianchi Bikes a externalisé la phase d’assemblage des accessoires de verrouillage des cadres des vélos. Cette approche demandait du temps significatif pour créer un programme CNC permettant de développer les systèmes de verrouillage complexes, une main d’œuvre accrue ainsi que des coûts et des délais élevés.

La société produit maintenant un certain nombre de prototypes à l’aide d’une imprimante 3D Dimension, dont les cadres, les fourches et des composants destinés aux tests de compatibilité et de validation du modèle.

« Nous avons récemment produit avec succès des accessoires de verrouillage au cours de la phase d’assemblage », explique Fabio Ferri, chef designer au sein de Bianchi Bikes. « Grâce à notre imprimante 3D Dimension, nous sommes capables d’achever le système de verrouillage en moins de 24 heures, pour une fraction du coût prévu. Ceci nous permet de passer plus de temps à perfectionner nos designs et moins de temps à nous soucier si nos fournisseurs nous livreraient les pièces à temps. »

La société a connu la technologie d’impression 3D grâce au revendeur italien de Stratasys, Energy Group. Lucio Ferranti, le fondateur de ce dernier, a déclaré : « La société a demandé une solution de prototypage qui permettrait de réduire le temps de traitement du produit et les coûts. Dans une discipline sportive qui exige une production et des performances de haut niveau, il est clair que la technologie FDM et ses prouesses en matière de test fonctionnel étaient la solution idéale. »

Réduire de 30% le délai de mise sur le marché

Le fabricant de vélos a amélioré son processus de développement de produit depuis l’installation de l’imprimante 3D Dimension. Bianchi a réduit ses délais tout en profitant de coûts largement inférieurs. « Aujourd’hui, l’impression 3D est complètement intégrée à notre processus de développement de produits », dit Ferri.

« Nous avons gagné en efficacité et en qualité en réduisant le délai de mise sur le marché de 25 à 30%. Grâce à de nouveaux produits disponibles, nous imprimons directement des pièces pour la production à faible quantité. »

Satisfaire les attentes des clients

Grâce à l’imprimante 3D professionnelle Dimension, Bianchi Bikes a également renforcé son interaction avec le client. Ferri explique que cette machine permet à la société de montrer à sa clientèle les composants de son vélo plus vite et recevoir un feedback immédiatement. « Ceci, à son tour, nous aide à réduire nos dépenses dans la mesure où nous pouvons modifier les designs sur notre logiciel CAO et imprimer la pièce modifiée. Auparavant, nous devions nous mettre en relation avec notre fournisseur. Ce qui a été très long et onéreux. »

Repousser les limites au Tour de France

La société a dévoilé sa découverte la plus récente lors du Tour de France 2013 – un vélo de pointe dont les limites ont été testées par un certain nombre de coureurs de renom. Pour illustrer le succès sportif à ce niveau, Bianchi Bikes a utilisé l’impression 3D pour parfaire le design de son vélo. En utilisant l’imprimante 3D Dimension pour produire le cadre, l’équipe de conception a réalisé les tests de validation avant de passer aux autres composants et accessoires. Ceci a permis aux concepteurs de faire de multiples itérations du prototype jusqu’à validation de l’ensemble du vélo.

« Avoir la possibilité de produire des prototypes fonctionnels pouvant supporter les contraintes de la procédure de tests – dans un laps de temps aussi court – nous permet d’être à la pointe de la conception de vélo et de fournir des produits nouvelle génération », dit Ferri.

Popup

Webinaire

Découvrez l'association MakerBot Method + SolidWorks.

Le Vendredi 28 Juin à 11h
Animé par Eric Montero et Olivier Pichot

S'inscrire au webinaire