Vous êtes ici

La beauté par le design

La beauté par le design


Améliorer la production et le conditionnement des produits cosmétiques avec l’impression 3D en couleurs et multi-matériaux

Exerçant son activité au coeur d’un secteur de biens de consommation en pleine effervescence, Albéa, un grand fabricant d’emballages de produits cosmétiques et soins personnels, a appris à répondre aux attentes exigeantes de ses clients. La société doit son succès à deux atouts : sa capacité d’adaptation dans un secteur difficile et en pleine mutation et sa quête constante de l’innovation et de la créativité.

Diriger par l'innovation

Au début des années 2000, Albéa a externalisé son prototypage en le confiant à des sous-traitants utilisant des technologies d'impression 3D, comme la stéréolithographie et le frittage laser. Cependant, à cause des limites de ces technologies, la société était, elle aussi, limitée en termes de couleur et de matériaux.

«Lorsqu’il s’agissait de répondre à nos critères, nous ne pouvions pas cocher les cases», a déclaré Hugues Barthoux, coordinateur des tests chez Albéa, localisé au Mans. “Nous ne pouvions pas améliorer nos objectifs en termes de délai de mise sur le marché en utilisant les quelques nuances de blanc et de gris disponibles, et les matériaux étaient trop rigides pour nos besoins.”

Albéa avait besoin de créer des prototypes dans une plus large gamme de matériaux et de couleurs pour renforcer sa flexibilité et sa réactivité. Ils ont donc apporté la technologie Stratasys PolyJet en interne. Ils ont tout d’abord investi dans l’imprimante 3D Objet30, puis dans un Connex3. Grâce à sa capacité à imprimer en 3D des pièces multi-matériaux dans de nombreuses couleurs, Albéa peut désormais présenter aux clients des prototypes fonctionnels et réalistes, un service essentiel dans le cadre de leurs activités.

«Nous avons récemment créé un prototype de rouge à lèvres entièrement fonctionnel, comprenant un mécanisme à tube complet et un moulage spécial dans lequel la formule du rouge à lèvres a été fondue», a déclaré Yann Crapet, responsable de projet au Centre d’Innovation Albéa à Gennevilliers. «Lors de l’évaluation du design et de la fonctionnalité d’un produit, ce niveau exceptionnel de réalisme et ces capacités multi-matériaux au stade du prototypage constituent un avantage majeur pour les clients, en facilitant la prise de décision et en accélérant le délai de mise sur le marché.»

La liberté de conception

Pour l’équipe d’Albéa, le processus de prototypage rapide a permis une plus grande liberté de conception. Et donner la liberté à l’équipe d’innover et d’explorer de nouveaux modèles permet de produire des articles considérés comme impossibles à fabriquer sans l’ajout de pièces complexes, telles que des flacons de parfum semi-transparents exigeant une grande précision, grâce à la possibilité d’imprimer en 3D des matériaux translucides, flexibles et au fini lisse.

«Le large choix de couleurs et de matériaux auquel nous pouvons maintenant accéder nous a conduits vers des territoires inconnus en termes de ce que nous pouvons concevoir et fournir à nos clients», a déclaré Crapet. «Ceci, associé à la technologie interne, nous offre beaucoup plus de contrôle et de flexibilité. Nous pouvons offrir aux clients jusqu'à dix prototypes d'emballages de haute précision en moins de temps, ce qui améliore leur satisfaction. »

Elargir les applications de l'impression 3D

Après les progrès réalisés dans le prototypage, Albéa a étendu l'utilisation de PolyJet à l'outillage.

«Nous utilisons le Connex3 non seulement pour créer des prototypes, mais également pour fabriquer des outils d’assemblage pour la chaîne de production. Nous avons été en mesure de réduire notre chaîne d'approvisionnement en éliminant le besoin d'externaliser les prototypes et les outils, ce qui a entraîné des gains d'efficacité significatifs tout au long du processus de production », a déclaré Crapet.

Un exemple d’outil imprimé en 3D est un outil de production conçu pour maintenir les produits d’emballage en place pendant la peinture. Cela aide les techniciens d’Albéa à vérifier la forme et la taille des pièces afin de s’assurer de leur bon ajustement dans la cabine de peinture. «En utilisant l'ABS numérique, nous pouvons rapidement produire des outils d'assemblage qui fonctionnent comme nos outils fabriqués via les méthodes traditionnelles. Nous avions l'habitude de produire ces pièces en deux semaines à l'aide de l'usinage CNC, mais avec notre Connex3, il ne nous faut plus maintenant que deux jours », a déclaré Crapet.

Avec le succès de PolyJet dans l'amélioration de la production et de la qualité des prototypes, Albéa compte maintenant sur FDM pour renforcer ses capacités d'outillage.

«L’impact positif de la fabrication additive sur nos processus est loin d’être surestimé - les chiffres parlent d’eux-mêmes», a déclaré Crapet. “Il est devenu un élément central de nos activités de prototypage et de notre ligne de production. Nous souhaitons donc naturellement explorer la manière dont FDM peut offrir une valeur similaire dans d'autres domaines d'applications.”

 

Popup

Webinaire

Découvrez l'association MakerBot Method + SolidWorks.

Le Vendredi 28 Juin à 11h
Animé par Eric Montero et Olivier Pichot

S'inscrire au webinaire