Vous êtes ici

Avec Askja Audio, l'impression 3D offre une grande liberté de conception pour un son de qualité supérieure

Avec Askja Audio, l'impression 3D offre une grande liberté de conception pour un son de qualité supérieure


« La fabrication additive nous a permis de dépasser les limites de l'outillage et de la fabrication traditionnelle et de produire des pièces aux formes inhabituelles à la demande et à moindre coût. Nous avions les pièces entre nos mains en quelques jours seulement, ce qui aurait été physiquement impossible sans les imprimantes 3D de Stratasys. »
 Didier Kwak – Askja Audio

Une décision « sonore »

Entre autres choses, le succès d'un film dépend de la qualité de l'image et du son. Pour Didier Kwak, un acteur majeur de l’industrie audiovisuelle française, les images et l’audio haute résolution peuvent suffire. Il y a quelques années, Kwak a commencé à comprendre que la qualité des technologies acoustiques disponibles n'était pas à la hauteur des performances visuelles. Ce constat l’a incité à se lancer dans un voyage acoustique à travers un domaine appelé « psychoacoustique » ou la perception du son et de ses effets physiologiques.

La diminution de la qualité audio observée par Kwak depuis les années 1970 est due en grande partie à l’utilisation par les fabricants de systèmes audio de matériels moins chers ainsi qu’à la montée en puissance des services de diffusion de musique en flux numérique. « Pendant des années, les fabricants ont mis au point des dispositifs de plus en plus puissants tout en utilisant des matériels non conformes aux normes. Par conséquent, les résultats ne répondent pas à la qualité attendue. » Sans se laisser décourager, Kwak s'est lancé dans une aventure sonore pour créer son propre système audio utilisant du bois et des métaux.

Le « son » du changement

C’est rare que l’innovation ne s’accompagne pas de défis. Bien que Kwak ait reçu des commentaires positifs de la part de ses collègues du secteur sur ses efforts personnels, il restait encore du chemin à faire pour développer un produit qui, selon ses termes, « permettrait de rapprocher le son à l’art sublime ». Avec un but ultime de développer un système audio ultra-haut de gamme qui répond à ses normes rigoureuses, Kwak a fondé Askja Audio en 2014.

Askja Audio a d’abord voulu commencer par perfectionner la qualité du son. En ce sens, la société a travaillé avec Swiss Fibertec, une entreprise spécialisée dans les conceptions en fibre de carbone et les moules en composite. Très vite, elle s’est rendu compte que le choix des matériaux, des dimensions, des formes et des procédés de fabrication eux-mêmes constituait un gros défi. Prenons l’exemple de la fabrication de l’amplificateur hybride au design innovant. Pour obtenir une qualité sonore élevée combinée à un aspect esthétique plaisant, les concepteurs d’Askja ont compris que le design complexe de l’amplificateur grand format doit intégrer une forme incurvée inhabituelle. Ce qui ne serait pas possible avec la fabrication traditionnelle.

De plus, l'amplificateur a été conçu en plusieurs parties nécessitant un assemblage conjoint. Le défi ici était que toute imperfection affecterait non seulement le look, mais également la continuité vibratoire, essentielle à l’obtention d'un son parfait. Pour Kwak, le bois et le métal n’étaient pas la meilleure solution. Il en va de même pour la fabrication traditionnelle.

L’entreprise de son a analysé ce défi et a découvert que la liberté de conception offerte par l’impression 3D lui permettrait de produire n’importe quelle forme, sans limitation géométrique. « Cette capacité s’est révélée être la pierre angulaire de la conception et de la production de notre amplificateur hybride, de nos filtres et de notre bloc d’alimentation », a déclaré Kwak.

Ayant besoin d’un plateau de construction plus large, Askja Audio s’est tourné vers l’imprimante 3D Stratasys Fortus 900mc ™, un système capable de produire des pièces très volumineuses et complexes. Ils ont utilisé la résine ULTEM ™ 9085 et les matériaux ASA. Grâce à la stabilité dimensionnelle et à la ténacité qu’ils offrent, ces matériaux permettent au signal audio de circuler dans les composants électroniques sans subir la résistance mécanique de l’enceinte. Toute distorsion peut effectivement altérer la qualité des composants électroniques, et par conséquent la qualité sonore.

Askja avait également la possibilité de revoir la conception des assemblages complexes, en les consolidant en quelques grandes pièces. « L’amplificateur hybride Askja ‘Origin’ est l’une des plus grandes pièces de la société. Il arbore un design complexe aux formes inhabituelles - deux problématiques qui ont rendu pratiquement impossible la production par le biais des méthodes conventionnelles. Et encore, nous aurions besoin de plusieurs mois d’attente et d’énormes dépenses pour la fabrication de l’outillage », a déclaré Kwak.

« La fabrication additive nous a permis de dépasser les limites de l'outillage et de la fabrication traditionnelle et de produire des pièces aux formes inhabituelles à la demande, et à moindre coût. Nous avions les pièces entre nos mains en quelques jours seulement, ce qui aurait été physiquement impossible sans les imprimantes 3D de Stratasys. »

Enfin, la technologie additive a permis à Askja de proposer aux clients des options de personnalisation de surface, sans compromettre l’efficacité du système audio. «… L'utilisation de la fabrication additive pour permettre aux clients de personnaliser leur propre design est un atout considérable », a déclaré Kwak. « L’utilisation de l’impression 3D Stratasys FDM nous permet de concrétiser nos aspirations en matière de conception créative. Elle constitue également une part importante de la proposition unique de vente d’Askja, puisqu’aucune autre entreprise de système audio n’a jamais conçu ses produits finis avec la fabrication additive. »

Légendes : 

  • Image1 : Askja peut personnaliser la surface avec des corniches imprimées en 3D, permettant aux clients d’avoir différents «revêtements», tels que le cuir
  • Image 2 : Une pièce de l’amplificateur imprimée en 3D dans la résine ULTEM 9085
  • Image 3 : Pièce finale de l’amplificateur imprimée en 3D et peinte
  • Image3 : Le somptueux amplificateur hybride « Origin » d’Askja
Popup

Webinaire

Découvrez l'association MakerBot Method + SolidWorks.

Le Vendredi 28 Juin à 11h
Animé par Eric Montero et Olivier Pichot

S'inscrire au webinaire