Airbus utilise nos imprimantes 3D dans la chaîne logistique de son A350 XWB

Airbus utilise nos imprimantes 3D dans la chaîne logistique de son A350 XWB

Stratasys vient d’annoncer que le constructeur d’avions leader sur le marché, Airbus, passe à la normalisation de la production des composants de son A350 en choisissant le matériau d’impression 3D ULTEM 9085.

La résine ULTEM 9085 de Stratasys est certifiée conforme à l’une des exigences matérielles d’Airbus. Ce matériau est utilisé dans les solutions de fabrication additive Stratasys basées sur la technologie FDM (procédé de fabrication par dépôt de fil). En combinant un ratio résistance/poids élevé et une conformité aux prescriptions d’enflammabilité, de fumée et de toxicité (FST) des pièces aéronautiques, l’ULTEM 9085 permet de produire des pièces solides et légères tout en réduisant considérablement les coûts de fabrication et le délai de production.

« En 2014, Airbus a produit une quantité importante de pièces pour son nouveau A350 XWB sur ses imprimantes 3D professionnelles FDM. Ceci lui a permis de respecter ses engagements par rapport au délai de livraison. Nous sommes ravis d’apporter notre soutien à Airbus qui industrialise l’intégration des pièces imprimées 3D Stratasys dans la chaîne logistique de l’A350 XWB. Ce qui garantit aux fournisseurs la possibilité d’assurer des livraisons régulières d’avions »

a déclaré Andy Middleton, Président, Stratasys EMEA.

La fabrication additive a apporté un niveau élevé d’efficacité et de flexibilité dans la chaîne logistique et de production en permettant la production de pièces sur demande et à des emplacements optimisés facilitant la livraison aux chaînes d’assemblage final.

« Nous constatons que les demandes pour nos solutions de fabrication additive proviennent d’une grande variété d’industries sensibles au facteur temps, allant de l’aérospatiale à l’automobile, passant par le secteur médical et les produits de consommation », a ajouté Middleton. « En adoptant les stratégies de fabrication additive Stratasys dans la gestion de la chaîne logistique, les entreprises peuvent non seulement respecter les délais de mise sur le marché, mais également accroître l’innovation de leurs produits tout en réduisant les besoins en stocks. »


Publié le 20 Octobre 2016